Ville natale : Shiocton, Wis.

Motoneige Ski-Doo: Renegade X-RS 900 ACE Turbo et Summit 165 po 2021

SUIVEZ TROY OLESON SUR

Troy Oleson est né et a grandi dans le nord du Wisconsin, région où règnent les bons vieux hivers du Midwest. Là où les fossés sont remplis de poudreuse profonde et les sentiers sont étroits, mais où les beautés de la nature sont souvent à couper le souffle. Originaire de Wisconsin Rapids, dans le Wisconsin, Oleson est un motoneigiste Ski-Doo de troisième génération qui s’est initié au sport comme la plupart des motoneigistes de cette région de la ceinture de neige : à l’âge de cinq ans avec son grand-père. Troy est une personne qui apprécie les gens du sport presque plus que la motoneige elle-même. Vous le verrez toujours avec un sourire sous son casque et un nombre impressionnant de kilomètres au compteur.

Type de terrain préféré en motoneige : J’aime les journées de plus de 200 miles en sentiers, avec une combinaison de sentiers fraîchement damés et de sentiers vraiment difficiles, pour me pousser à améliorer ma conduite. J’aime aussi m’amuser hors piste avec mon Summit. Quel est ton travail « régulier »? Directeur de projets à l’échelle mondiale dans le secteur de la production d’électricité.

Intérêts et loisirs en dehors de la motoneige : J’aime être sur l’eau avec ma famille en été, que ce soit en ski nautique, sur le Sea-Doo ou sur le ponton. J’aime aussi m’entraîner et participer à des triathlons.
Que signifie « Chez nous c’est Ski-Doo » pour toi? Lorsque je suis sur ma motoneige, que ce soit en randonnées en famille ou pour explorer une montagne, j’ai toujours le sourire fendu jusqu’aux oreilles. Ça signifie partir sur la neige et profiter d’endroits souvent inaccessibles à un autre moment de l’année. C’est explorer et voir de nouveaux endroits avec ma famille et rencontrer de nouvelles personnes en Ski-Doo.

Qu’est-ce qui te motive à être ambassadeur? Notre famille fait de la motoneige Ski-Doo depuis trois générations. Même les journées les plus chaudes de juillet, il y a des moments où je me mets à penser à ma motoneige et à avoir envie de la conduire. Je suis passionné de motoneige et, pour moi, être ambassadeur me donne l’occasion de partager ma passion avec les autres et, je l’espère, de la transmettre à mes fils et aux personnes qui veulent s’initier à la motoneige.

Modèle Ski-Doo préféré depuis toujours : 800 Open Mod 2005. Si je pouvais revenir en arrière et me dire « Ne la vends pas », je le ferais! Sur un grand circuit ouvert comme le lac Geneva, cette motoneige était délirante à conduire.

Depuis combien de temps fais-tu de la motoneige? J’avais 5 ans quand mon grand-père m’a installé sur un Ski-Doo et m’a permis de le conduire sur son terrain. Il y a déjà plus de 35 ans maintenant.

Quel est le plus grand plaisir que tu as vécu en motoneige? Il n’y a pas de moment particulier, mais les voyages d’une nuit sur plus de 500 miles sont parmi mes plus beaux souvenirs. Ces dernières années, j’ai aussi passé des journées assez extraordinaires à apprendre à faire de la motoneige dans les Alpes. De plus, participer au circuit national de snocross de la WSA pendant plus de cinq ans a été une expérience extraordinaire qui m’a permis de rencontrer des coureurs fantastiques.

Un article ou un accessoire incontournable pour chaque sortie en motoneige? Je dois en choisir deux : les poignées performance sentier et les plaques latérales en accessoire sur mon X-RS.

Véhicule pour remorquer ta motoneige : Ram 2500 Cummins avec remorque Trailswest 28 BP

Équipe de la LNF préférée : Green Bay Packers

Saison préférée : Hummm… L’hiver

Nourriture préférée : C’est vraiment difficile de battre une côte de bœuf cuite à la perfection, mais j’aime essayer toutes sortes de plats.

Destination de rêve : Comme notre famille adore voyager, nous avons plusieurs endroits à visiter sur notre liste de choses à faire. J’aimerais aller en Alaska pour explorer l’arrière-pays et faire un voyage de motoneige à Terre-Neuve.

Qu’est-ce que tu aimes de BRP? J’aime leur façon de pousser l’innovation. La période de l’année que je préfère, c’est de la mi-février à la fin février, lorsque les modèles de motoneige de l’année suivante sont présentés. On dirait qu’ils inventent toujours quelque chose de nouveau dont je ne savais même pas que j’avais « besoin ». Leurs produits sont toujours à la fine pointe du design et de la technologie, et c’est ce qui me pousse à revenir.