radiopradiovsharetoolundohidexoxpxvc1pc2pc3pc4pc5pc6pc7pc8pc9pc0pc1vc2vc3vc4vc5vc6vc7vc8vc9vc0varrowoarrowvbackbackarrowboxpboxvcalculccheckoccheckpccheckvcerclepcerclevcheckocheckpcheckvcloseoclosepclosevquoteemailexpandviewinfolocationovalepovalev paral pinplusopluspplusvprintradioorightangleleftangledownloadspeceyeviewcreditpaymentfacebooktwitterinstagramyoutubecbackarrowoprintoshareowarningeditwrenchpinmaplocalizationchelpcalfullocvalideocclearocdeleteocaddocremoveocinfoodeletetwarningocalemptyocemailocfacebookoctwitterocfacebookpcinstagrampctwitterpcyoutubepgrid3x3twarningppdfthreesixtyarrow-blackarrow-whiteplay-btnfiltersearchextlinksquare
Retour à Zone Ski-Doo

Conseils pour faire de la motoneige en début de saison

Nous rêvons tous de faire de la motoneige en octobre ou en novembre. C’est un rêve que l’ambassadeur Ski-Doo Jeremy Mercier a très souvent la chance de réaliser. Chez lui, à haute altitude dans les montagnes du Colorado, la neige arrive tôt – très tôt! Mais ces premières expéditions ne se trouvent pas sans effort! Voici ses conseils pour dénicher les premières neiges.

La motoneige en début de saison, ça a toujours été une de mes activités préférées. Rien ne vaut la première sortie de l’hiver, à admirer le sommet enneigé des montagnes. On me demande souvent où je vais, mais c’est un secret que je garde pour moi! Il faut beaucoup de temps et d’efforts pour trouver ces endroits où il y a assez de neige pour se promener en toute sécurité. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver vos propres paradis de motoneige en début de saison :

1.    Si vous voulez faire de la motoneige tôt en automne, il faut commencer à chercher pendant l’été. La randonnée, le vélo de montagne et la moto tout terrain sont tous de bons outils pour l’exploration en montagne. J’utilise ma moto tout terrain pour trouver les endroits exempts de roches et de souches. Prenez quelques photos pour vous rappeler de ce qui se trouve sous la neige. Je passe pas mal de soirées et de week-ends à explorer de cette façon.
 

2.    Choisissez plusieurs endroits, pas un seul. Les accumulations des premières tempêtes changent d’un endroit à l’autre. Priorisez les secteurs qui reçoivent beaucoup de neige. Les centres de ski sont un bon endroit pour commencer. J’aime trouver des chemins forestiers qui mènent en montagne et que je peux emprunter avec mon camion. De cette façon, je peux conduire mon camion jusqu’à ce qu’il y ait assez de neige pour faire de la motoneige. Au Colorado, la loi exige qu’il y ait au moins 12 pouces de neige sur la route pour y faire de la motoneige. Respectez la loi!


 

3.    Une fois que les flocons commencent à tomber, Internet devient mon principal outil. J’utilise la carte SNOTEL du NRCS pour connaître les accumulations dans les secteurs que j’ai explorés. Vous pouvez y trouver la quantité de neige au sol, mais aussi les températures. J’utilise également le site Web du CDOT (Colorado Department of Transportation). On peut y consulter les webcaméras des cols de montagne.
 

4.    Quand il y a assez de neige pour faire de la motoneige en respectant la loi, je deviens fébrile et j’ai de la difficulté à me contenir. Évidemment, j’en oublie généralement plusieurs petites choses. Il est donc bon de préparer votre matériel la veille. De cette façon, si l’anxiété de la neige vous réveille à 4 heures du matin, vous pourrez partir tout de suite. Assurez-vous d’avoir tout le matériel de survie nécessaire, comme si c’était le milieu de l’hiver. Apportez des piles neuves pour votre balise, de la nourriture et de l’eau de réserve, et ainsi de suite. Ça semble simple, mais j’ai oublié mes bottes il y a quelques années. Prendre des virages en espadrilles dans la poudreuse, ce n’est pas amusant.
 

5.    Une fois sur la neige, prenez le temps de regarder les photos que vous avez prises pendant l’été pour vous assurez que la neige ne cache pas une grosse roche ou une souche. Il n’y a rien de pire que de prendre son premier virage et d’abîmer un ski par accident! Et rappelez-vous toujours que s’il y a assez de neige pour faire de la motoneige, il y en a assez pour les glissements. Les avalanches en début de saison sont assez fréquentes et descendent directement au sol. C’est une très mauvaise façon de terminer la journée.

 

Et pour terminer, amusez-vous et assurez-vous de partager une photo sur Internet ou par texto pour que vos amis vous voient faire de la motoneige avant eux! Sans leur dire où vous étiez, évidemment! ;)

-       Jeremy Mercier

Suivez Jeremy sur Facebook et Instagram