QUESTIONS DE SERVICE

Les concessionnaires autorisés Ski-Doo sont la meilleure référence pour le service et l’entretien de votre véhicule Ski-Doo. Vous pouvez utiliser le localisateur en ligne pour trouver le concessionnaire Ski-Doo le plus près de chez vous.

Veuillez consulter votre guide du conducteur afin de connaître le programme d’entretien de votre véhicule. Vous pouvez consulter une version électronique du guide ici.

Dans un premier temps, nous vous suggérons de contacter votre concessionnaire autorisé Ski-Doo. Si votre concessionnaire n’est pas en mesure de vous aider, vous pouvez ensuite nous contacter pour plus d’assistance.

Vous pouvez obtenir une version électronique de votre guide du conducteur ici. De plus, vous pouvez acheter une copie papier chez votre concessionnaire autorisé Ski-Doo.

Toutes les informations sur les procédures à suivre se trouvent dans la section «Remisage et Préparation pré-saisonnière » du guide d’utilisation de votre véhicule. Vous pouvez accéder à une version électronique du guide du conducteur ici. Toutefois, il est fortement recommandé d’amener votre véhicule chez un concessionnaire autorisé Ski-Doo.

QUESTIONS DE GARANTIE

La première étape est de prendre un rendez-vous chez votre concessionnaire autorisé Ski-Doo afin qu’il puisse établir un diagnostic. Le technicien pourra ainsi déterminer les réparations requises et vérifier si elles sont couvertes par la garantie.

Votre concessionnaire autorisé Ski-Doo peut vous donner tous les détails sur le plan de protection B.E.S.T. Vous pouvez aussi visiter la page B.E.S.T. pour plus d’information.

Oui, tous les concessionnaires autorisés Ski-Doo sont en mesure de vous aider avec les travaux à effectuer sous garantie.

Oui, tous les concessionnaires autorisés Ski-Doo sont en mesure de vous aider avec les travaux à effectuer sous garantie.

Non, le transport pour vous rendre chez le concessionnaire n’est pas inclus et demeure la responsabilité du propriétaire du véhicule.

Si la défaillance d’une pièce n’est pas causée par un défaut manufacturier, il est possible que la réparation ne soit pas couverte par la garantie.

Vous pouvez nous faire parvenir une preuve d’achat ou de possession, le kilométrage ou nombre d’heures d’utilisation du véhicule, ainsi que votre adresse complète et numéro de téléphone, et votre NIV. Veuillez envoyer ces informations par fax au +1 819-566-3062 ou via notre formulaire en ligne.

PIÈCES ET ACCESSOIRES

Vous pouvez acheter des pièces ou des accessoires chez un concessionnaire ou encore dans nos magasins en ligne pour les motoneiges Ski-Doo; vous pouvez voir le catalogue de pièces pour tous les produits Ski-Doo ici.

Veuillez contacter le département des pièces du concessionnaire où vous avez acheté la pièce ou l’accessoire.

Dans un premier temps, nous vous suggérons de discuter de votre préoccupation directement avec le responsable des pièces chez votre concessionnaire. Si cette situation n’est toujours pas résolue à votre satisfaction, vous pouvez ensuite nous contacter.

QUESTIONS SUR LES PROMOTIONS

Votre concessionnaire autorisé Ski-Doo est en mesure de vous fournir de l’information sur tous les rabais et promotions en cours. Vous pouvez également visiter le site web Ski-Doo pour voir certaines offres.

Dans un premier temps, vous devriez discuter de la situation avec le concessionnaire où vous avez acheté le véhicule. Si vous éprouvez toujours de la difficulté à obtenir le rabais ou la promotion que vous croyez applicable à votre achat, veuillez nous contacter.

RAPPELS DE PRODUIT ET BULLETINS SÉCURITAIRES

Toute demande de lettre d’attestation d'absence de rappel doit être effectuée auprès d’un concessionnaire autorisé Ski-Doo canadien. Pour en faire la demande, vous devez fournir à votre concessionnaire autorisé une preuve d’achat ou de possession, le kilométrage ou nombre d’heures d’utilisation du véhicule, votre adresse complète, numéro de téléphone, et votre NIV. Veuillez noter qu’il y aura des frais et délais pour ce service, qui peuvent varier d’un concessionnaire à un autre.

Votre concessionnaire autorisé Ski-Doo est en mesure de vérifier les bulletins ou rappels applicables sur votre véhicule en faisant une recherche avec votre NIV. Ce service est sans frais.

QUESTIONS GÉNÉRALES SUR LES MOTONEIGES

Il existe de nombreuses différences techniques entre les moteurs deux temps et quatre temps. Il serait trop long de toutes les mentionner, mais pour un motoneigiste, les plus importantes sont le poids, les réponses de l’accélérateur et la durée de vie. Les moteurs deux temps sont plus légers et dynamiques, et ils brûlent leur huile. Le plus grand nombre de pièces mobiles et le système de lubrification rendent les moteurs quatre temps plus lourds, mais ils sont très robustes et durables. Les moteurs quatre temps ne brûlent pas leur lubrifiant comme les moteurs deux temps. Il faut donc changer l’huile et le filtre de façon périodique, comme on le fait avec les automobiles. Les moteurs deux temps produisent une explosion à chaque révolution du vilebrequin, et c’est le piston qui sert de soupape pour contrôler l’admission et l’échappement. De leur côté, les moteurs quatre temps produisent une explosion à chaque deux révolutions du vilebrequin, et ce sont des soupapes situées dans les culasses qui contrôlent l’admission et l’échappement.

La vitesse maximale d’une motoneige varie en fonction de nombreux facteurs, comme le type de moteur, la cylindrée, les conditions de la neige, la température, et ainsi de suite. La plupart des motoneiges de série sont capables d’atteindre une vitesse de 145 à 177 km/h (90 à 100 mi/h). Les motoneiges Ski-Doo procurent des accélérations excitantes et décuplent le plaisir de façon incroyable. Assurez-vous de toujours conduire prudemment en fonction de vos capacités, et de respecter les limites de vitesse lorsque vous vous déplacez dans des secteurs qui sont réglementés.

Il est préférable de porter plusieurs couches lorsqu’on fait de la motoneige. Commencez avec une couche de base faite d’un matériau qui évacue l’humidité (laine mérinos ou polyester), suffisamment ajustée pour vous garder au sec. Selon votre style de conduite et les conditions, vous voudrez probablement ajouter une couche intermédiaire isolante. Il s’agit généralement d’un vêtement en polyester ou en micromolleton, porté par-dessus la couche de base. Pour terminer, il vous faut un survêtement imperméable à l’eau et au vent, comme une couche extérieure conçue pour bloquer les éléments. Chacune de ces couches est disponible de plusieurs épaisseurs, avec différentes propriétés isolantes. Songez aussi à porter des bottes, des gants ou des mitaines et un balaclava sous votre casque. L’important, c’est de choisir ce qui vous convient le mieux, selon vos préférences, votre style de conduite et les conditions.

Sur un sentier bien tapé, une motoneige se conduit un peu comme une moto, mais sans avoir à garder l’équilibre. Pour contrôler la vitesse, on appuie sur l’accélérateur avec le pouce plutôt que de tourner la poignée, et comme les motoneiges sont équipées d’une transmission à changement de vitesse continu (CVC), il n’y a aucun levier d’embrayage à utiliser.

Le conducteur se tient debout ou assis, et il appuie sur l’accélérateur à droite du guidon avec le pouce pour avancer. Pour ralentir ou arrêter, il suffit d’appuyer sur le levier de frein situé à gauche du guidon. La direction du véhicule se fait avec le guidon. Il suffit de le tourner naturellement vers la gauche ou la droite, et on suggère au conducteur de déplacer son poids ou de se pencher dans la même direction pour augmenter la stabilité.

La conduite de motoneige hors-piste dans la neige poudreuse et profonde est physiquement plus exigeante, et la direction se fait autant en déplaçant le poids du corps qu’avec le guidon. Souvent, lorsque la neige est très profonde, il faut utiliser l’accélérateur, déplacer le poids du conducteur et tourner le guidon dans le sens inverse (ce qu’on appelle le contrebraquage) pour manœuvrer la motoneige dans la bonne direction.

Une motoneige d’occasion peut coûter aussi peu que 1 000 $, et les nouveaux modèles se vendent entre 9 000 $ et 19 000 $, selon la marque, le modèle, la force et le type de moteur, et les caractéristiques choisies par l’acheteur.

Il est préférable de consulter un concessionnaire ou un motoneigiste expérimenté, et de lui décrire le type de conduite que vous envisagez. Soyez honnête au sujet de votre expérience avec les motoneiges et des endroits où vous comptez vous amuser. Les concessionnaires ont à leur disposition un vaste choix de motoneiges pour répondre exactement à vos besoins, et ils sont en mesure de vous montrer facilement les différences d’un modèle à un autre.

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question?